Les altane ou terrasses de Venise : photos et histoire

Découvrir les altane ou terrasses perchées de Venise !

En arrivant à Venise, dès que tu lèves un peu les yeux, tu remarques des sortes de petites terrasses en bois perchées au sommet des maisons.
On dirait parfois des radeaux, ou quand elles possèdent une pergola, des lits à baldaquin. Ce sont les « altane ».
Elles ont vu le jour au XIIème siècle alors que la forte densité de population ne permettait plus aux particuliers d’avoir un jardinet ou une terrasse ensoleillée, dans ou autour de leurs maisons.
Elles sont construites en bois, fixées sur des sortes de poutres qui reposent sur les toits par l’intermédiaire de piliers de brique ou de pierre.
On y accède généralement par des lucarnes depuis les combles. Elles servaient, à prendre l’air et le soleil, mais aussi à faire sécher le linge.

Angel : c’est ici aussi que les chevelures « blond vénitien » sont nées ! Les dames vêtues d’un châle de soie blanc, le « schiavonetto » montaient sur ces altane avec un large chapeau de paille sans fond, la « solana », d’où elles faisaient sortir et étalaient leur chevelure.

Oriane : oui, et pour éclaircir et créer le « blond vénitien » elles imprégnaient celles-ci de mixtures dont elles gardaient le secret…

Angel : je crois qu’elles mélangeaient et faisaient bouillir pleins d’ingrédients : de la poudre de roche, du miel, du jaune d’œuf, de la lessive à la cendre de vigne, de l’orge, de l’écorce de réglisse, du buis, du safran, du cumin, de la rhubarbe, des branches de gui.

Oriane : Ce mélange ne doit pas être trop compliqué à faire, mais je préfère ne pas tenter l’expérience sur mes cheveux !

Angel : heu… je te vois venir… je ne suis pas candidat pour tes expériences non plus ! Pas très envie de perdre mes cheveux !

Pendant les siècles suivants, ces altane ont été interdites car les multiples incendies qu’a connu Venise ont été aggravés par ces constructions de bois. Mais la mode a été relancée aux XVème et XVIème siècles. C’est de cette époque que datent les plus anciennes altane qu’on peut admirer aujourd’hui. Nombreuses sont toujours construites en bois, mais on en trouve aussi en béton, carrelées, et avec des rembardes en métal.
Aujourd’hui elles sont des lieux de repos sur lesquels on trouve des tables, chaises longues, parasols. Mais beaucoup ne sont plus utilisées comme telles et servent de support aux antennes, paraboles et blocs de climatisation.
Cet usage est un peu moins romantique… Cependant beaucoup d’appartements en location offrent encore, depuis leur altana une vue imprenable sur les toits et les monuments de Venise.
C’est le cas de cet appartement pour 2 personnes à San Marco. Pour s’y prélasser, mieux vaut ne pas avoir le vertige, ni peur de monter environ 80 marches d’escalier !

Les terrasses de Venise ou Altane
4 (80%) 2 votes

Poster un Commentaire

avatar
  Suivre le fil  
Me notifier des
felis massa mi, elit. elit. venenatis ut sem, sit