San Giorgio Maggiore : une des plus belles vues de Venise

Oriane: J’ai entendu des costumés du carnaval de Venise parler d’un mystérieux rendez-vous avec Saint Georges au coucher du soleil! Mais qui est cet homme prétentieux qui se fait appeler Saint Georges, comme s’il se prenait pour un tueur de dragon?

Angel: Quelle imagination! Je crois que tu as mal entendu… Les costumés parlaient d’un rendez-vous à Saint Georges, et non pas avec Saint Georges.

Oriane: Ha oui? Et comment le sais-tu?

Angel: Tout photographe, comme moi, digne de ce nom, connaît le rendez-vous des costumés et des photographes sur l’île de San Giorgio, les soirs de carnaval. C’est là que la lumière du coucher du soleil est la plus sublimée, d’une part du fait de l’exposition, et d’autres parts, grâce à la réflection des rayons du soleil couchant, par la façade de pierre blanche d’Istrie de son église, San Giorgio Maggiore.

Oriane: Mais qu’attendons-nous pour y aller alors? C’est bien l’île qui se trouve à la pointe de la Giudecca? Et l’église, celle dont le majestueux campanile semble être le jumeau de celui de la Piazza San Marco?

Angel: Oui, cette magnifique église est dédiée à Saint Georges, patron de la chevalerie chrétienne et symbole de la victoire de la foi chrétienne sur le démon, du bien sur le mal…

Oriane:Celui qui a terrassé un dragon?

Angel:Il parait, oui! Mais assez parlé! Allons-y!

Campanile san giorgio maggiore
Campanile san giorgio maggiore

Comment aller à San Giorgio di Maggiore ?
Accès: ligne de vaporetto 2, arrêt San Giorgio.
Tarif et horaires de visite de l’église San Giorgio Maggiore:
D’avril à octobre : tous les jours de 09h00 à 19h00.
De novembre à mars : tous les jours de 08h30 à 18h00.
Entrée libre.

Basilique San Giorgio Maggiore Venise
Basilique San Giorgio Maggiore Venise

La façade en pierre blanche d’Istrie de la basilique San Giorgio Maggiore

Grâce à ce matériau et à cette orientation devant une vue dégagée sur le bassin de San Marco, les rayons du soleil qui la baignent tout l’après-midi lui donnent des reflets magiques!
Elle est formée par un double fronton, tous 2 triangulaires, donnant à l’ensemble un air de temple de l’antiquité.
Le premier surplombe un grand portique à 4 colonnes posées sur des piédestaux. Le second, en arrière, est plus bas et plus large. Son sommet, caché derrière le premier semble arriver au niveau de la base de celui-ci. Il forme de part et d’autre des demi-frontons à l’intérieur desquels des mini-frontons sont incrustés.

Oriane: Tout ça, tout ça… Tu es sûr que ça intéresse nos lecteurs?

Angel: Oui, certain! Tout ce qui a un rapport entre des triangles, des colonnes et des reflets magiques, illumine leur esprit curieux!

Basilique San Giorgio Maggiore Venise
Basilique San Giorgio Maggiore Venise

Dans les niches entre les colonnes, on remarque les statues, attribuées à Giulio del Moro, de St Georges représenté en chevalier et de St Etienne prédicateur martyr, qui tient un livre et surtout les pierres de son supplice sur les épaules.
Dans les niches formées par les mini-frontons, les bustes sont ceux de deux doges patrons du monastère voisin qu’ils ont largement subventionné: Memmo, mort en 991 et Ziami, mort en 1178.
Ces deux façades imbriquées sont surmontées de 5 statues dont, au sommet le Père Éternel d’Antonio Tercio entouré par 2 anges d’Antonio Albanesi puis à l’extérieur, une statue de Saint Marc qui porte un lion (tourné justement vers la basilique Saint Marc) et Saint Benoît fondateur de l’ordre des bénédictins (dont un monastère du Xème siècle est juste derrière l’église) et reconnaissable à sa crosse, son livre et la mitre à ses pieds.
L’ensemble donne de la profondeur et du relief, créant des jeux d’ombre et de lumière qui animent cette éblouissante façade.

Oriane: Il n’y a pas grand monde… Ni costumés, ni photographes… Es-tu sure de ce rendez-vous?

Angel: Oui, bien sûr! Les photographes et costumés se retrouvent tous les soirs ici pour de magnifiques séances photos au soleil couchant… Mais il n’est que 15h et le coucher du soleil est prévu pour 17h15 ce soir.

Oriane: Alors pourquoi nous être précipités?

Angel: Pour être sûrs de ne pas arriver en retard… D’autant plus que j’ai trouvé l’horaire du coucher du soleil sur l’application météo de mon smartphone. Tu sais bien qu’ils n’arrêtent pas de changer les prévisions!

Oriane: Si tu le dis… Bon, nous avons plus d’une heure devant nous pour visiter… Entrons!

Basilique San Giorgio Maggiore
Basilique San Giorgio Maggiore

L’intérieur de la basilique San Giorgio Maggiore

L’intérieur de l’église San Giorgio Maggiore est en forme de croix latine avec une nef principale, deux nefs latérales et un transept, le chœur étant au centre. A droite se trouve la magnifique Cène du Tintoret (1592 et 1594), l’une des toiles les plus célèbres du maître Tintoret, longue de 5 mètres 68, avec Jésus pile au milieu.

Angel: Tu savais Oriane que le dernier conclave hors de Rome s’est déroulé précisément ici?

Oriane: Ah oui, celui qui a élu le pape Pie VII qui prit la suite de Pie VI.

Angel: Incollable cette Oriane, effectivement Pie VI avait été emprisonné par la révolution française et il est mort en prison d’ailleurs en 1799. Ce conclave dura 3 mois dans la salle du premier étage, pour élire finalement un bénédictin!

Oriane: Un bénédictin, c’est bien, non ?

Angel: Le nouveau Pape bénédictin était surtout un excellent compromis diplomatique entre l’Autriche et Napoléon. Les sièges des cardinaux sont toujours à leur place, et le journal manuscrit de ce conclave exceptionnel se trouve au musée Correr. Les armoiries du nouveau Pape Pie VII se trouvent sur le fronton.

Oriane: Le Pape Pie VII a été couronné ici ou à Rome ?

Angel: Ici, dans une petite chapelle à côté du monastère. Mais comme tous les bijoux étaient à Rome, il fut couronné avec une coiffe de papier mâché décoré avec quelques bijoux.

Oriane: Un peu comme les costumés du carnaval ! Sais-tu que tous les 26 décembre, les chœurs de Saint Marc et les moines bénédictins viennent célébrer à San Giorgio la fête de Saint Etienne, dont le corps repose sur l’île ?

Angel: Non, mais tu n’as pas intérêt à le dire aux stéphanois, sinon le 26, ça sera ambiance Geoffroy Guichard.

Dans le réfectoire du monastère vous trouverez le célèbre tableau “Les Noces de Cana” de Veronese, mais c’est une copie, le vrai a été ramené par Bonaparte et vous pouvez le voir au Louvre.

Noces de Canna San Giorgio Maggiore Venise
Noces de Canna San Giorgio Maggiore Venise

Le campanile de l’église San Giorgio Maggiore

Le campanile de l’église San Giorgio Maggiore bien que moins haut (63m) que le campanile de San Marco (98m), il mérite tout autant une visite! Sa situation, entourée d’eau au bord du bassin de San Marco, permet un panorama époustouflant sur Venise et sa lagune.
Le campanile d’origine s’est écroulé une première fois en 1422 lors d’une tempête, puis, rebâti à l’identique, il s’est écroulé de nouveau en 1774, faisant de nombreux dégâts à l’église et au monastère. Le campanile que nous visitons aujourd’hui date de 1791.
Il a été reconstruit selon le projet du moine Benedetto Buratti. Le campanile de l’église San Giorgio Maggiore ressemble beaucoup au campanile de la piazza San Marco: monté en briques sur environ deux tiers de sa hauteur il est surmonté d’un beffroi en pierres blanches puis d’un toit élancé de couleur verte.
Les 6 cloches qui habitent son clocher donnent les heures. Le Campanile de San Giorgio fait partie des visites incontournables à Venise.

Pour vous déplacer dans Venise vous trouverez toutes les descriptions des lignes de vaporetto et leurs horaires sur notre page vaporetto.
Pour ceux qui veulent anticiper et avoir un pass coupe file, mieux vaut acheter un pass vaporetto ACTV.

San Giorgio Maggiore Venise Basilique île Monsatère
San Giorgio Maggiore Venise Basilique île Monsatère

Write A Comment

luctus commodo Lorem neque. dictum Aliquam elit. sed ipsum