Vol de l'Ange au carnaval de Venise - blog Oriane et Angel

Le vol de l'Ange (Il volo dell'Angelo)

Histoire du vol de l'Ange au carnaval de Venise

L'avis d'Angel

Le dimanche 4 février 2018, Elisa Costantini, Marie élue de l’année 2017, glissera du campanile de San Marco, sur la piazzeta de San Marco, interprétant avec grâce le rituel d’ouverture du Carnaval de Venise, le Vol de l’Ange.

L'avis d'Oriane

Avec ton prénom, Angel, et ton goût pour l’escalade et les tyroliennes, ça serait cool que ce soit toi qui fasse le vol de l’Ange, comme cela se faisait auparavant ! 😀

L'origine de la tradition du vol de l'Ange.

Cette tradition est apparue pour la première fois dans une édition du carnaval de Venise au milieu du XVIe siècle, quand un événement extraordinaire s’est réalisé qui a fait sensation: un jeune acrobate turc a réussi, avec la seule aide d’un balancier et de son talent de funambule, à arriver en haut du clocher du campanile de Saint-Marc en marchant, sur une très longue corde à partir d’un bateau ancré sur le quai de Piazzetta.
La foule était selon les écrits en délire et en admiration.
Dans la descente, il a atteint le balcon du Palais des Doges et a présenté ses hommages au Doge éberlué.

Puis la tradition évolua avec un homme doté d’ailes et suspendu par des anneaux à la corde, qui était hissé et lâché à grande vitesse tout le long de la corde.
L’homme glissait tellement vite que les vénitiens appelèrent avec justesse, ce spectacle le Vol de l’Ange.

La tradition instaura que l’élu, à la fin de la descente recevait dans la loggia du Palazzo Ducale des cadeaux ou de l’argent des mains du Doge de Venise.

Puis il y a eu quelques éditions avec des acrobates qui se mettaient en scène avec des animaux, des bateaux, ou à plusieurs avec des figures acrobatiques audacieuses.

Puis il y eut l’accident de 1759, où un acrobate s’écrasa sur la place Saint Marc au milieu de la foule de vénitiens horrifiés.
Suite à ce drame le Vol de l’Ange fut interdit.

Le carnaval de Venise remplaça le numéro d’acrobates par une grande colombe en bois qui au fil de sa descente à partir du clocher du Campanile de la place San Marco, libérait fleurs et confettis sur la foule vénitienne.

Le Vol de l’Ange ou « Volo dell’Angelo » fut renommé en Vol de la colombre « Volo della Colombina ».

Vol de l'Ange au carnaval de Venise
Vol de l'Ange au carnaval de Venise

Le vol de la colombe prit fin avec l’interdiction par Napoléon du carnaval de Venise en 1797.
Alors que dans le passé ce spectacle était célébré le jeudi gras, dans les éditions modernes le Vol de l’Ange a lieu à midi le premier dimanche de la fête, comme l’un des événements d’ouverture qui officiellement décrète le début du Carnaval.

Jusqu’en 2001 le carnaval de Venise était resté sur l’idée de la colombe, par le biais d’un oiseau mécanique, qui descendait au-dessus d’une foule festive de carnavaliers costumés, avec le regard tourné vers le campanile de Saint-Marc.

Au milieu de sa descente la petite colombe mécanique ouvrait une trappe dans sa partie inférieure, surplombant la Piazzetta bondée de confettis et d’étoiles filantes.

La formule du Vol de l’Ange ou Volo dell’Angelo a été réintroduite à partir du premier carnaval de Venise après l’an 2000, par le directeur vénitien Alessandro Bressanello avec un artiste de la Compagnia dei Folli, Katiuscia Triberti, qui a descendu du campanile vers le Palais des Doges de Venise ou Palazzo Ducale en glissant lentement vers le sol.
De 2001 à 2008, toujours sous la direction de Bressanello, comme Vol de l’Ange, ce fut le célèbre rappeur Coolio (le seul homme à avoir vécu l’expérience du Vol de l’Ange jusqu’ à aujourd’hui) qui organisa le spectacle.
Puis les Vols de l’Ange furent réalisés par des femmes de divertissement, de sport et de mode :

  • 2002 Antonella Elia (actrice et showgirl),
  • 2003 Frida Scarpa (screener),
  • 2004 Carlotta Mantovan (Miss Veneto 2001),
  • 2005 Carolina Marconi (modèle et actrice),
  • 2006 Manuela Levorato (velocista),
  • 2007 Federica Pellegrini (nageuse),
  • et précisément en 2008 – Coolio (rappeur).
Vol de l'Ange au carnaval de Venise

En 2009, le directeur artistique Marco Balich, a décidé de révolutionner le scénario en faisant voler son premier « ange » Margherita Maccapani Missoni, de la Tour de la Cloche ( torre dell’orologio) à la Place Saint-Marc pour arriver devant le Musée Correr.

Dans l’édition 2010, le rôle a été joué par la mannequin Bianca Brandolini D’Adda.

Depuis 2011, à partir d’une idée de Piero Rosa Salva, présidente de Vela, de descendre du clocher le jour du Vol des Anges, c’est la jeune fille vénitienne qui a remporté le titre de Maria del Carnival l’année précédente.

De 2011 à aujourd’hui :

    • 2011 Silvia Bianchini (Maria dell’anno 2010),
    • 2012 Giulia Selero (Maria dell’anno 2011),
    • 2013 Marta Finotto (Maria dell’anno 2012),
    • 2014 Julia Nasi (Maria dell’anno 2013),
    • 2015 Marianna Serena (Maria dell’anno 2014),
    • 2016 Irene Rizzi (Maria dell’anno 2015),
    • 2017Claudia Marchiori (Maria dell’Anno 2016),
    • 2018 Elisa Costantini (Maria dell’Anno 2017) sera l’Ange de 2018 et partira du clocher le 4 février prochain à 12h. Elisa a 19 ans et est vénitienne de l’île de Burano. Elle étudie l’économie du tourisme à Ca’Foscari, et participe aux fêtes vénitiennes sur l’eau depuis l’âge de 10 ans. D’ailleurs dans l’édition 2017 de la Régate Historique, elle s’est classée 2ème de la Régate Féminine de Mascarete avec Elena Costantini, remportant le deuxième drapeau de sa carrière.

Le vol de l'Ange du carnaval de Venise 2018

Toutes les informations en italien et anglais sur le carnaval de Venise sur le site officiel touristique de la ville de Venise.

Le vol de l’ange au carnaval de Venise
4.5 (90%) 2 votes

Poster un Commentaire

avatar
  Suivre le fil  
Me notifier des
ut libero amet, nunc Curabitur Aliquam felis id, mattis